Ducey

Ducey est une ancienne commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie, devenue le 1er janvier 2016 une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Ducey-les-Chéris1.

Elle est peuplée de 2 531 habitants

Le nom de la localité est attesté sous les formes Duxeio en 1129 et vers 1160, Ducey vers 1480, Ducé en 1695, Ducey en 1978.

Au cours du XIIe siècle, la seigneurie de Ducey appartient à Guillaume de Ducey, descendant d'un certain Duci (ou Dtixi), possible compagnon de Rollon. Vers 1370, elle est dans les mains de Fralin de Husson. Elle est confisquée par Henri V d'Angleterre en 1418 et mise entre les mains de Guillaume Nessefeld. En 1521, les Montgommery acquièrent la seigneurie qui restera dans leur patrimoine jusqu'en 1711. Gabriel Ier de Montgommery, seigneur de Ducey où il nait en 1530, a marqué l'histoire de France pour avoir, accidentellement, blessé mortellement le roi Henri II lors d'un tournoi le 10 juillet 1559. Converti au protestantisme, il s'illustre lors des guerres de religion avant de mourir sur l'échafaud en 1574. Son fils, Gabriel II, construisit le château de Ducey en 1624. Il aurait succédé à un château plus ancien détruit en 1473, qui aurait été rétabli par le comte de Lorges aux temps des calvinistes, qui y fonda un prêche et fut détruit peu de temps après. Selon certaines sources[évasif], il se serait situé au hameau de Mortrie. Le château fut acquis en 1828 par Jean-René-Pierre, comte de Semallé, de la famille de Semallé. Celui-ci aida Jules de Polignac, président du Conseil des ministres, à s'enfuir de France lors des Trois Glorieuses et l'hébergea ainsi dans sa nouvelle propriété. Ce dernier fut malgré tout arrêté à Granville quelques jours plus tard. Le comte de Semallé contribua beaucoup au développement de Ducey, notamment en cédant un certain nombre de terres à la ville. Trois de ses rues en portent les noms : la rue de Semallé, la rue de Bienville (du nom de son épouse) et la rue de Boishue (du nom de son beau-fils).

Source :Wikipédia